Ep 02 - Ralph Baer, le père des jeux video

ralph-baer-1Ralph Baer est un personnage emblématique dans l'histoire du jeu video, en effet, il est l'inventeur, entre autres, de la première console de salon, et du jeu Pong en 1968.

Ralph Baer, emmigré allemand, arrive aux USA à l'âge de 14 ans en 1935. Il suit alors des cours par correspondance sur l'entretien des radios et televiseurs. Après la 2ème guerre mondiale,  il continue ses études à l'American Television Institude of Technology à Chicago, où il obtient son baccalauréat.

En 1955, alors qu'il travaille pour une entreprise en contrat avec l'armée, il est embauché en tant que chef de la division design, par la société Sanders Associates, une entreprise plus importante également en contrat avec l'armée, basée à Nashua dans le New Hampshire. Sanders associates est une entreprise d'éléctronique en sous-traSanders Associates, New Hampshire, NYitance avec l'Armée US (missiles, système de protection d'avion), et le programme spatial (Saturn V). En 1986, Sanders Associates est racheté par Lockheed. Baer restera 30 ans chez Sanders. Les quinze premières années furent dédiées à des projets militaires. Il travaillera sur les tubes à vides, les transistors puis les premiers microprocesseurs.

 En Août 1966, il se demande quel autre usage il pourrait faire d'un téléviseur. Lui vient alors l'idée de faire un système permettant de jouer sur un écran de téléviseur, pour un prix inférieur à 20 $ afin qu'il soit accessible au plus grand nombre. A l'époque il y a plus de 40 millions de téléviseurs aux USA. Méthodique, Ralph Baer, notera, sur un carnet, tout ce qu'il fait concernant ses projets, dans le moindre détail.

 

L'équipe du projet
ralph-baer-1 ralph baer et bill harrisson brownbox ralph-baer-0 bill rush et bill harrison

 

Chef de service (sous sa direction son service passera de 200 à 500 personnes), il détache Bill Harrison de son équipe afin qu'il l'aide sur son projet. Ralph a déjà conçu un premier prototype. Pour les prototypes suivants, Bill Harrisson estchargé de concevoir le hardware en suivant les idées de Ralph.

Lorsqu'il présente son prototype à la direction, la plupart souhaite que Ralph arrête le projet, seul Herb Campman, l'administrateur de la société, l'incite à continuer. Le jeu présenté "Chase Game", est composé de deux carrés se chassant l'un l'autre. Herb Campan leur dit "Cela semble avoir un potentiel, mais il serait bien de faire quelque chose de plus interessant que ce Chase Game"

Il trouve un autre concept de jeu : On tire sur une cible apparaissant sur l'écran du téléviseur, à l'aide d'un fusil en plastique (light-gun). Puis en 1967, une autre personne rejoint Bill Harrison et Ralph Baer sur le projet, Bill Rush, qui leurs suggère un autre jeu : un point lumineux se balade sur l'écran et les joueurs doivent l'attraper avec une raquette...

 

brown-box-0Ralph travaille sur ce nouveau concept, et après plusieurs prototypes, en 1968, présente son cinquième prototype : la "Brown Box". Elle propose déjà un jeu de tennis, volley-ball, handball et des jeux de tir avec un ligth-gun. 3 contrôles sont utilisés, sous forme de molette :  Vertical (haut et bas), Horizontal (droite et gauche), et un dernier pour donner un effet à la balle. Des commutateurs permettent de changer de jeu. La console est composée d'une 40 aine de transistors, une 20 aine de diodes, de resistances et de condensateurs, composants typiques des téléviseurs de l'époque, ce qui permettait aux fabricants de téléviseurs d'utiliser leur ligne de production pour fabriquer la console.

Ralph dépose sa première demande de brevet.

 

Le prototype Brown Box
brown-box-0 brown-box-1 brown-box-2 protoype 1

prototype

 

Ralph Baer et Bill Harrison jouent au Tennis sur la Brown Box

 

Le secteur d'activité des entreprises Sanders n'étant pas celui du jeu, la direction suggère à Ralph Baer de trouver, lui même, des clients pour son invention.  

ralph baer et bill harrisson brownboxEn 1970, Magnavox, fabricant de téléviseurs, entend parler du projet de Ralph Baer, et demande une démonstration. Magnavox, conscient du potentiel de cette invention, signe un contrat avec Sanders. Les ingénieurs de Magnavox modifient les composants de la console, faisant grimper le prix de 20$ à 100$.

Magnavox versera à Ralph Baer 1000000 $ pour le brevet.

Ralph Baer rapporte énormément à Sanders : "Nos revenus de licence ont toujours été supérieurs à ceux de la plus grande division de la société". De ce fait, Ralph Baer eut une totale autonomie pour travailler, par la suite, sur ses projets de conception de jeux et de jouets.

En Mai 1972, Magnavox présente dans des salons réservés aux professionnels, leur prototype, qu'ils ont nommé ODYSSEY.

odyssey-1La console fonctionne avec 6 piles R14  (mais on peut acheter séparement un adaptateur 9 volts), ne produit pas de son, affiche des carrés pour représenter les deux joueurs et la balle. 12 jeux sont proposés. Un système de calques en couleurs à plaquer sur l'écran simule des terrains de jeu : Chase Game, Tennis, Volleyball, Handball, jeux de tir... etc,  permettant à la console de proposer différents jeux (tous très semblables). Deux manettes avec trois molettes chacunes permettent de faire bouger la raquette et donner de l'effet à la balle. Le système de switch pour sélectionner le jeu a été amélioré sous la forme de cartes à enfoncer dans la console. La carte sert à interconnecter divers circuits logiques à l'intérieur de la console de manière à produire différents jeux

 

L'Odyssey de Magnavox
odyssey-0 odyssey-1 odyssey-3 odyssey-5
odyssey games1 odyssey games1 odyssey games1  

 

Nolan Bushnell, futur fondateur d'Atari, employé chez Nutting Associates, assiste à une des ces présentations à San Francisco et teste l'Odyssey. Peu de temps après, Nolan quitte Nutting Associates, fonde la société ATARI. Il demande à un de ses programmeurs, Al Alcorn de créer un jeu de tennis (1 balle, 2 raquettes, et un score),  et commercialise une borne video d'Arcade répondant au nom de PONG, directement inspirée du jeu proposé par la console de Magnavox.

S'ensuivra un procés de Magnavox contre ATARI pour violation de plusieurs brevets de Ralph Baer. Les nombreuses notes de Ralph Baer furent des preuves de poids lors des différents procès.

En juin 1976, afin d'éviter un procès couteux et au résultat incertain, Nolan Bushnell conclut un accord avec Magnavox : moyennant 700000 $, Atari devient le seul et unique licensié de Magnavox, en contre-partie Magnavox détient les droits de tout produit crée par ATARI pendant 1 an (jusqu'en juin 1977). ATARI attendra 1 an avant de sortir un autre produit, à temps pour le CES (Consumer Electronic Show).

Les autres sociétés qui éditeront par la suite des jeux similaires à Pong devront payer de fortes royalties à Magnavox. Au fil des années, entre 1974 et 1990, Magnavox intentera des procès envers les contrevenants  (Atari, Nintendo, Sega, Activision, Mattel etc...) et récoltera plus de 100 millions de dollars.

 

Spot Publicitaire US de la Magnavox Odyssey en 1972

 

L'Odyssey, qui sera distribué au Japon (par Nintendo) et en Europe également, ne trouvera que 100000 acquéreurs en 1972 pour un total de 350 000 fin 1974. Des erreurs de stratégie marketing et de communications en sont les principales raisons : Aux USA, Magnavox ne distribuera son Odyssey que par l'intermédiaire de ses revendeurs agrées; et la pub faite par Magnavox  suggère que  l'Odyssey ne fonctionne que sur les téléviseurs Magnavox.

 

Les publicités pour l'Odyssey de Magnavox
05.Odyssey Ad copy odyssey ad1 odyssey ad2 odyssey ad3 odyssey ad4
 Quelques pages de la notice de l'Odyssey (US)
inst 03 inst 04 inst 05 inst 06 inst 07
inst 08 inst 09 inst 10 inst 11 inst 12

 

ralph-baer-3Ironie du sort, alors que Magnavox accusait Nolan Bushnell d'avoir volé l'idée du Pong à Ralph Baer, quelques années plus tard ce fut au tour de Ralph Baer de voler un concept à Nolan Bushnell.  En 1976 alors que Ralph visite un salon, il tombe sur un jeu portable du nom de "Touch Me" conçu par Nolan Bushnell. L'appareil a 4 rangées de  boutons lumineux et produit des sons bizarres que le joueur doit retenir et reproduire.   Ralph Baer reprend le concept, remplace les sons par des notes de musiques. Le prototype de Baer est carré et propose des boutons carrés. Après depot du brevet, l'objet devient rond avec des boutons formant un cercle tout autour. L'appareil s'appelera SIMON et sera vendu par Milton Bradley en 1977 qui le commercialise encore de nos jours. Malgré le succés du SIMON, ATARI ne fera pas de procés à Milton Bradley ni à Ralph Baer, pour la simple raison que Nolan Bushnell n'avait déposé aucun brevet.

 

Les notes de Ralph Baer
rb orig plans 1 rb orig plans 1 rb orig plans 1
notes2 notes3 notes4 notes4

 

 

 

 Ralph Baer, inventeur intarissable, est considéré comme le père des jeux video.

En 2006, le President George W. Bush lui remet la "National Medal of Technology" et en 2010, Baer entre dans le "National Inventors Hall of Fame". Tout au long de sa carrière, Ralph Baer aura déposé plus d'une soixantaine de brevets.

Ralph Baer décéde le 6 décembre 2014 à Manchester (USA) à l'âge de 92 ans.

Le brevet original déposé par Ralph Baer :

"The present invention pertains to an apparatus [and method], in conjunction with monochrome and color television receivers, for the generation, display, manipulation, and use of symbols or geometric figures upon the screen of the television receivers for the purpose of [training simulation, for] playing games [and for engaging in other activities] by one or more participants. The invention comprises in one embodiment a control unit, an apparatus connecting the control unit to the television receiver and in some applications a television screen overlay mask utilized in conjunction with a standard television receiver. The control unit includes the control, circuitry, switches and other electronic circuitry for the generation, manipulation and control of video signals which are to be displayed on the television screen. The connecting apparatus selectively couples the video signals to the receiver antenna terminals thereby using existing electronic circuits within the receiver to process and display the signals generated by the control unit in a first state of the coupling apparatus and to receive broadcast television signals in a second state of the coupling apparatus. An overlay mask which may be removably attached to the television screen may determine the nature of the game to be played or the training simulated. Control units may be provided for each of the participants. Alternatively, games [training simulations and other activities] may be carried out in conjunction with background and other pictorial information originated in the television receiver by commercial TV, closed-circuit TV or a CATV station."

 

Film promotionnel à destination des revendeurs de Magnavox Odyssey en 1972

 

Prochain épisode : Nolan Bushnell,le fondateur d'Atari et le père des jeux video d'Arcade.

 Si vous avez des questions, ou souhaitez apporter des corrections ou complèments d'informations, n'hésitez pas à utiliser les boites de commentaires ci-dessous :)

 

Autres articles :

Episode 1 : Les premiers jeux video

Episode 3 : Nolan Bushnell, le fondateur d' Atari

 

 

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

La page Web au format Ebook :

 

e-max.it: your social media marketing partner